Traduire le blog

dimanche 26 février 2017

Le romantisme allemand


Perdus dans leurs songes, murés dans le silence, les personnages
de Caspar David Friedrich nous tournent le dos, nous contraignant
à regarder dans la même direction qu’eux, à partager leur solitude.

dimanche 19 février 2017

La première croisade


Que pèsent les croisades dans nos rapports avec le monde musulman ?
Car jusqu’à la première croisade, la civilisation islamique n’avait montré
que tolérance, ne faisant aucune obstruction aux pélerinages chrétiens.
Maîtres de Jerusalem depuis quatre siècles, c’était pour eux ville sainte.

mercredi 15 février 2017

Conflits d'intérêts

Couverture et illustrations intérieures
de la Charte déontologique et de
prévention des conflits d'intérêts
de l'OPH de Gennevilliers
Encadrement de la mission de service public des agents et salariés de l'OPH...

réalisation du guide
agence K double B

dimanche 12 février 2017

La nuit descend sur Giverny (1920-1926)


Trente ans après la mort de Monet, alors que triomphe l’Abstraction lyrique,
le public découvre ses ultimes toiles, qui semblent annoncer l’art informel.
Pourtant Monet n’a rien d’un abstrait. Devenu presque aveugle, il a renoncé
à l’observation du réel et tente de restituer une nature familière et concrète.

mardi 7 février 2017

Cernounnos Torque-d'Or

Couverture, maquette et illustrations
intérieures de Cernounnos Torque-d'Or,
troisième opus du cycle des Hommes-Dieux
consacré par Jean-Paul Savignac
à la mythologie gauloise.

Sortie à La Différence printemps 2017

lundi 6 février 2017

Tigrane l'Arménien

Couverture du roman
d'Olivier Delorme
Tigrane l'Arménien

sortie à La Différence été 2017

Réparations locatives

Illustrations didactiques
pour l'OPH de Gennevilliers
Qui entretient ? Qui répare ?
Les obligations, ce qui incombe au locataire, au bailleur, ce qui fait l'objet d'un contrat externe d'entretien...

réalisation du dossier
agence K double B

SFP

Nouveau logotype de la Société Française de Prévention

dimanche 5 février 2017

Le Berger de Coumély

Il s’appelait Jean-Marie Caussieu mais, avec son nez rond et son ictère du nourrisson, il ressemblait si fort à ces petits pains chauds et dorés des Pyrénées appelés pistoles ou pistolets que le surnom donné par sa jolie maman lui est resté toute sa vie. Pistole était un être subtil et sensible, et sa douceur avec les humains comme avec les animaux se fondait à merveille dans la rondeur de ses montagnes. Pour tous ceux qui l’ont connu, rencontré ou fréquenté, chaque moment passé en sa compagnie était un moment de pure poésie, et je crois pouvoir dire que nous n’avons pas fini nos échanges avec lui…

Le roulé de caporal gris à voir > ici
Le plateau de Coumély et son berger à voir > ici

La plénitude (1880-1920)


Après la mort tragique de Camille, Monet quitte Vétheuil.
Il transporte son chevalet à Dieppe, à Pourville, à Etretat.
Et c’est là, au spectacle de ce grandiose paysage marin,
que son chagrin peu à peu fait place à l’émerveillement.